... comme Education et Accueil de Jour de l'Enfance

bouton_focus_150

Focus

La révision de la Laje soulève des vagues d'inquiétude

La révision de la loi sur l’accueil de jour de l’enfance (LAJE) est soumise au grand conseil ce printemps.

Pour rappel, l’article 63 a confié aux communes l’accueil parascolaire. Voté en 2009, sa mise en œuvre tarde tant les enjeux financiers entre le canton et les communes sont importants. On peut regretter que la volonté de développement quantitatif des places se fasse dans un contexte de réduction des coûts qui auront un impact sur la qualité de l’accueil de l’enfance. En effet, des assouplissements des normes sont prévus par cette révision avec notamment une baisse du niveau de formation dans le préscolaire.

Pour le parascolaire, les communes fixeront elles-mêmes le cadre de référence par le biais d’un établissement intercommunal (EIAP), on peut craindre là également des pressions pour baisser les normes dans le but de faire des économies.

Cette révision introduit la notion de mission éducative, sociale et préventive des lieux d’accueil. Ces missions reconnues comme + que de la garde ne peuvent qu’être saluées par l’EAJE qui relève tout de même le paradoxe : on admet un élargissement de la mission mais on diminue les minimas exigés pour la remplir !

Une spécialiste de l’enfance, la Doctoresse Corboz, adresse une lettre à  Mme Claire Attinger Doepper, Présidente de la Commission de la politique familiale au Grand Conseil le 9 mai 2016 au sujet de la révision de la Laje.

Les milieux professionnels, quant à eux ont été consultés et voici les positionnements qu'ils ont remis au canton.

 


qualiteLa qualité, parlons-en !

Contact

EAJE

Av. des Figuiers 28
1007 Lausanne

info(a)eaje.ch

Newsletter

Suivez-nous !