Dr Jean Martin

Poursuivre la promotion des dispositifs d’éducation et d’accueil de l’enfance

C’est un cliché de dire que la Suisse n’est jamais à l’avant-garde s’agissant de la mise en place de dispositifs sociaux pourtant rendus nécessaires par les évolutions dans l’enseignement, l’économie et la société en général. Néanmoins, l’adoption de la loi vaudoise sur l’accueil de jour des enfants et la création de la FAJE ont été des développements majeurs. La réalité politique est ce qu’elle est ; comme intervenant qui se qualifie d’extrême-centre, j’ai toujours cherché, dans les domaines où je jouais un rôle, à parvenir aux meilleures solutions que permettent les circonstances.

Dans un monde où le lobbying est devenu roi (il y a un lobbying légitime à côté de ses homologues mercantiles voire corrupteurs), on peut saluer la démarche du collectif EAJE, qui fait valoir la pertinence d’une professionnalisation adéquate dans l’accueil de jour de l’enfance, avec une égalité d’accès par toutes les familles. Il s’agit notamment de tenir compte de ce que nous vivons dans une société de plus en plus multiculturelle, métissée. Je suis impliqué dans plusieurs associations oeuvrant pour la bonne intégration des personnes et familles venues d’ailleurs et pour la qualité de leurs relations avec les résidents de souche –ainsi que dans la lutte contre toute discrimination. En rapport avec ces objectifs, les structures d’accueil de l’enfance jouent un rôle important. Cela étant, souvenons-nous aussi qu’aucun dispositif n’est du type « one size fits all », il n’y a jamais un seul bon modèle. Et il va de soi à mon sens qu’une action engagée pour les structures d’accueil ne sous-entend en rien une « disqualification » des familles qui font différemment, cas échéant au prix de sacrifices.

Enfin, pour avoir servi l’Etat durant plus d’un quart de siècle, j’ai vécu l’importance pour les pouvoirs publics d’avoir des partenaires privés forts, comme par exemple ceux qui constituent EAJE.

Dr Jean Martin
Ancien médecin cantonal (et ancien député)
1026 Echandens

Les commentaires sont fermés.