Michel Genton

Mon travail de cuisinier au CVE de Bellevaux consiste à préparer des repas variés, équilibrés, de saison tout en respectant le budget qui m’est confié par la Ville de Lausanne.
J’ai la chance à Bellevaux d’avoir une cuisine ouverte sur la salle à manger, ce qui me permet d’être près des enfants, de pouvoir jouer mon rôle « d’éducateur de la nutrition ». Ce rapport avec les enfants est important pour moi. Il me permet aussi de sonder leurs goûts, d’entendre leurs réflexions. Les enfants viennent de cultures et de pays différents, donc certains produits sont nouveaux à leurs yeux d’où l’importance de pouvoir leur expliquer d’où ces produits viennent et pourquoi nous les mangeons à cette saison.
Il y a aussi bien sûr toute une panoplie de « régimes » qui peuvent faire partie de mon quotidien (sans porc, sans lactose, sans gluten, sans arachides, etc.), ce qui me demande certaines adaptations quotidiennement.

Je propose en général une, voire deux journées sans viande dans la semaine, ce qui ne pose aucun problème aux enfants.

L’hygiène dans la cuisine est très importante pour moi et tout le personnel m’accompagne afin d’éviter tout problème de bactéries ou d’infections. Il est important de bien se laver les mains régulièrement et d’être très vigilant avec la vaisselle.

Pour terminer, il est important pour moi de réaliser une cuisine de saison et faite maison, des confitures pour les déjeuners, des potages, des plats, des sauces y compris sauce à salade. Les goûters aussi sont préparés ici dans ma cuisine de Bellevaux. Je n’ai pas d’à priori à servir aux enfants de temps à autre des frites, des hamburgers, du ketchup pour leur faire plaisir. Le rôle des éducateurs est aussi déterminant lors des repas, ils jouent un rôle de motivateurs et ils peuvent aussi répondre aux questions des enfants.

Cela reste un grand plaisir pour moi d’être le cuisinier de cette garderie et aussi une fierté d’avoir pu accompagner tous ces enfants dans mon univers culinaire, depuis de nombreuses années.

Michel Genton, cuisinier du Centre de vie enfantine de Bellevaux
Lausanne, mai 2017

Les commentaires sont fermés.